Lasures: protection du bois

Ça y est ! Les beaux jours arrivent et l’été se fait déjà sentir. C’est le moment idéal pour faire les travaux d’extérieur, notamment les lasures.

Exposés à toutes sortes d’agressions (humidité, parasites, rayon UV…) les bois extérieurs se fragilisent s’ils ne sont pas protégés d’où l’importance des lasures. Les lasures protègent durablement le bois tout en préservant l’aspect du matériau notamment la surface veiné du bois.

Simple à appliquer, les lasures se choisissent en fonction de la tâche à accomplir à savoir, par exemple,  s’il s’agit d’un simple entretien courant ou d’une première application.

Répondant au besoin de protection et de décoration les lasures proposées sur le marché sont de plus en plus performantes et offrent une large palette de possibilités.

 

Qu’est-ce que les lasures ?

La lasure est un produit de finition et de protection du bois. Une lasure est un produit pour matériau poreux (bois, béton…). La lasure empêche la pénétration de l’eau dans le bois tout en le laissant respirer. Comme les peintures et les vernis, les lasures se composent d’un liant et d’un solvant. Les pigments contenus dans les lasures, teintées ou couleur, protègent le bois des agressions du soleil et filtrent le rayonnement UV, responsable du grisaillement du bois. Les lasures incolores, en revanche, sont moins efficaces contre les rayons ultra-violets bien qu’elles préservent mieux l’aspect naturel du bois.

A noter

À la différence des peintures et vernis, les lasures sont non-filmogènes c’est-à-dire qu’elles ne forment pas une « seconde peau » mais pénètrent très légèrement le bois. La microporosité du film obtenu avec la lasure  ne provoque pas d’écaillage extérieur. Selon les produits, une nouvelle application est nécessaire au bout de 3 à 10 ans.

 

Choisir une lasure

Les lasures s’utilisent sur la plupart des bois à l’exception du teck, qui est un bois pour lequel une huile semble plus appropriée.

La qualité de la lasure dépend de plusieurs critères :

Le taux d’extrait sec (composants non volatiles laissés en surface après séchage) présent dans la lasure détermine sa durée dans le temps.

  • Moins de 30 % d’extrait sec : tenue limitée à 2 ou 3 ans.
  • Entre 30 et 40 % : longévité accrue jusqu’à 5 ou 6 ans.
  • Au-delà de 50 % : durée de vie de 8 à 10 ans, voire 12 ans.

La teneur en résine et en matière active détermine le niveau de protection de la lasure

  • Lasure incolore ou teintée pour entretien courant,
  • Lasure haute protection contre les intempéries et les attaques de parasites du bois,
  • Lasure conditions extrêmes : climat particulièrement agressif (marin ou montagnard).

Au-delà de ses capacités de protection, les lasures sont également des produits de décoration.

Se déclinant en plusieurs couleurs allant du beige à d’autres teintes plus vives telles que le bleu, le rouge, le vert et même le noir, les lasures couleurs sont plus couvrantes que les teintées bois et protègent mieux le bois des rayons UV.

Comment appliquer un lasure ?

L’application de la lasure dépend des traitements déjà appliqués à votre bois. Vous ne lasurez pas de la même manière si votre bois est neuf, déjà lasuré ou peint. Le temps de travail ne sera pas le même non plus.

1-      Pour lasurer du bois neuf, celui-ci doit être parfaitement sain d’où la nécessité de poncer minutieusement le support. Le bois peint doit être décapé puis poncer. Le bois déjà lasuré, contrairement au bois neuf ou peint, ne requiert ni décapage ni ponçage préalable.

2-      Appliquer ensuite un traitement inecticide et fongicide que vous laissez bien secher.

3-      Enfin, appliquer deux couches de lasure dans le sens des fibres du bois avec un pinceau spécial lasure/traitement de bois dont les poils retiennent bien la lasure et évitent les coulures.