Pr

1- Examinez soigneusement la surface à peindre

2- Considérez les tâches, salissures, traces de doigts, moisissures et éliminez-les, avant que ces tâches ne réapparaissent à la surface du nouveau revêtement. Sachez que les moisissures se plaisent par exemple dans des endroits chauds, humides et peu éclairés : elles prolifèrent plus rapidement dans ces conditions. Ainsi, buanderies, salles de bain et caves doivent être observés dans les moindres détails. Comment en venir à bout ? Préparez un mélange 3 volumes d’eau pour 1 volume de Javel, passez un coup d’éponge de ce liquide sur la tâche en allant jusqu’à englober 50cm autour de ladite marque pour être sûr de contaminer la zone. Laissez reposer cette surface pendant 20 minutes puis réappliquez ce liquide avant de rincer la surface à l’eau, de la lavez avec un détergent doux et de rincer encore une fois. Lors de ces travaux, portez des lunettes de sécurité, des gants de caoutchouc et de vieux vêtements ne craignant pas les tâches blanches de Javel. ATTENTION : ne mélangez jamais de l’eau de Javel avec des produits ammoniaqués (pour éviter toute vapeur toxique).

3- Nettoyez la surface de vos murs : car une surface propre sur un mur augmente l’adhérence de la peinture et réduit l’apparition des tâches. Pour nettoyer vos murs, utilisez un détergent doux et de l’eau chaude appliqués sur un chiffon ou une éponge propre. Quant aux surfaces plus rugueuses (maçonneries, carreaux), ils peuvent être nettoyés avec une brosse. Après nettoyage, laissez la surface sécher complètement.

4- Préparez les surfaces brillantes, le bois nu, les autres surfaces non peintes, les surfaces tachées et décolorées, revêtues d’un papier peint ou déjà peintes…

5- Savoir ce que vous devez faire de l’amiante : vous le savez, la fibre d’amiante représente un risque grave pour la santé lorsqu’elle est mise en suspension dans l’air ou inhalée pendant des opérations de brossage et de nettoyage. Faites contrôler les parties susceptibles de contenir de l’amiante par une entreprise spécialisée (contactez votre mairie pour en savoir plus).

6- Et les vieilles peintures à base de plomb, que devez-vous en faire ? Depuis 1948, elles ne sont plus acceptées. En cas de doute sur la nature d’un revêtement, contactez les services Logement de votre mairie…